Ir para o conteúdo principal
Emergency Trust Fund for Africa
Notícia19 de outubro de 2018

Au Nord du Mali, le long du fleuve Niger, les pêcheurs d’Herba s'organisent en coopérative pour relancer le secteur

Au Nord du Mali, le long du fleuve Niger, les pêcheurs d’Herba s'organisent en coopérative pour relancer le secteur
LuxDev

Dans les villages qui longent le fleuve Niger au Nord du Mali, la pêche de consommation est pratiquée par un grand nombre d'habitants, mais elle constitue également la principale source de revenus des « sorko », les pêcheurs traditionnels. Après la période de crise survenue en 2012-2013, le sous-équipement ralentit le développement de tout le potentiel de leur activité économique.

La société coopérative des pêcheurs d’Herba, la première organisation socio-professionnelle dans le village qui compte 90 membres, a pu relancer ses activités de pêche avec l’appui du projet « Relance de l’économie locale et Appui aux collectivités, RELAC II », financé par l’Union Européenne au travers du fonds fiduciaire d’urgence de l'Union européenne pour l’Afrique et mis en œuvre par l’Agence Luxembourgeoise pour la coopération au Développement (LuxDev).
Aujourd’hui, la coopérative commercialise du poisson frais, fumé et séché localement, dans la région de Gao et au Niger. Elle participe également à la mobilisation des ressources internes de la commune de Bourra à travers le paiement régulier des permis de pêche et les droits de place sur les marchés et foires.

Après 2 ans de mise en œuvre, le projet RELAC II enregistre de nombreux résultats ayant un impact direct et visible sur les bénéficiaires du projet, les populations et les employés de mairie, des centre de santé et des écoles des 30 communes des régions de Gao, Tombouctou, Ménaka et Taoudéni couvertes par le projet. Ce dernier a ainsi contribué à la relance d’activités économiques portées par des associations et coopératives et à l’amélioration des conditions matérielles d’accueil des usagers des services sociaux de base, dans les domaines de la santé et de l'’éducation notamment.

La réalisation de cartographies socio-économiques puis de diagnostics participatifs communautaires, réunissant aussi bien les populations que les autorités locales et services techniques de l’Etat, ont permis de sélectionner des projets économiques appropriés aux potentialités des communes cibles. Le caractère endogène de la démarche garantit l’engagement des acteurs dans la bonne mise en œuvre des projets économiques locaux et favorise leur appropriation. De nombreuses associations et coopératives, évoluant dans les domaines de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage et de l’artisanat, ont vu leurs moyens de production reconstitués ou renforcés et ont bénéficié de formations techniques qui ont amélioré leurs techniques de production, leur productivité ; et par ricochet, qui ont eu un effet positif sur les conditions de vie des familles avec l’augmentation de leurs revenus.

Informação detalhada

Data de publicação
19 de outubro de 2018
Region and Country
Mali
Thematic
Strengthening resilience of communities
Partner
Luxembourg Development Cooperation Agency

Programmes in the region