Skip to main content
Emergency Trust Fund for Africa
Novinski članak17. srpnja 2017.

Lancement du PROGEF – Programme d'appui à la gestion intégrée des frontières au Burkina Faso

SAH - PROGEF
Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso

En réponse à une situation sécuritaire qui s'est sensiblement dégradée - comme en témoigne l'attentat terroriste meurtrier perpétré au Burkina Faso en janvier 2016 – le PROGEF, dont l'Accord pour la mise en œuvre a été signé le 29 juin 2017 au Ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso, est conçu comme un appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Gestion des Frontières (SNGF) et sa déclinaison opérationnelle, le Programme d’Appui à la Gestion Intégrée des Frontières (PAGIF, 2016-2025), afin d’améliorer les conditions de vie, de sécurité et de stabilité des populations dans les zones frontalières.

La situation géographique du Burkina Faso, au milieu du Sahel avec six pays limitrophes et une frontière qui s’étend sur 3 615 Km, en fait un pays de transit migratoire important, et le rend particulièrement vulnérable aux menaces représentées par la prolifération des armes, la présence de groupes armés terroristes et de réseaux criminels. Les frontières souvent poreuses, parfois non matérialisées et la faiblesse des contrôles réalisés ne font qu'accroitre les risques liés à la migration irrégulière et la traite des êtres humains.

Ce programme vient apporter une réponse en visant au renforcement de la présence de l'Etat Burkinabè et des services sociaux de base, avec pour but l’amélioration des conditions de vie des populations frontalières, la stabilisation du pays et la prévention de la radicalisation dans les espaces frontaliers du Burkina Faso avec le Mali et le Niger, en œuvrant notamment à la protection des droits humains et des standards démocratiques. Quatre volets d'activités intégrés seront plus spécifiquement développés: il s'agira d'une part de (i) renforcer le cadre institutionnel et juridique du Burkina Faso et ses pays limitrophes pour une gestion efficace des frontières, tout en (ii) renforçant le maillage et l’interopérabilité des acteurs impliqués dans la sécurisation des frontières au Burkina Faso en coordination avec les pays limitrophes. La (iii) la présence de l’état dans les espaces transfrontaliers sera améliorée à travers la construction et la gestion de l’infrastructure et l’expansion des services de développement socioéconomique et de gestion humanitaire des crises. Enfin, (iv) la gestion, la coordination et le suivi du programme PAGIF seront améliorées en renforçant les capacités des structures de mise en œuvre.

Le programme, financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour la stabilité et le traitement des causes profondes des migrations irrégulières et du phénomène des personnes déplacées en Afrique ("Trust Fund") pour un montant de 25 millions EUR (environ 16,4 milliards FCFA), avec un appui spécifique complémentaire de l'Allemagne de 5 millions EUR (3,2 milliards FCFA), est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), sous l'autorité de la Délégation de l'Union européenne au Burkina Faso.

De plus amples informations

Pojedinosti

Datum objave
17. srpnja 2017.
Region and Country
Burkina Faso
Thematic
Improved governance and conflict prevention
Partner
GIZ

Programmes in the region