Skip to main content
Emergency Trust Fund for Africa
Artykuł prasowy13 maja 2022

RECOSOC : au service du renforcement de la résilience des communautés affectées par les conflits et les effets du changement climatique au Niger et au Tchad

RECOSOC Activités Niger et Tchad
OXFAM

La situation humanitaire dans les zones d’intervention reste marquée par l’insécurité alimentaire, la malnutrition, les épidémies, les inondations, les déplacements de population, la violence basée sur le genre, le manque d’investissements publiques et la faiblesse de la gouvernance locale engendrant ainsi la vulnérabilité et la population.

C’est au regard de ce contexte que le projet « Renforcement de la résilience et de la cohésion sociale dans les zones frontalières du Niger et du Tchad (RECOSOC) » du Programme d'urgence pour la stabilisation des espaces transfrontaliers Tchad/Niger financé par l’Union Européenne est mis en œuvre. Le RECOSOC est exécuté par un consortium composé de six (6) ONGs Internationales et nationales dont Oxfam, Care International, International Alert, HED TAMAT, ARDEK et Help‐Tchad avec Oxfam comme lead.

Afin de répondre aux besoins spécifiques de ces communautés, plusieurs sensibilisations, conseils et formations participatives et interactives ont été faits. Ainsi, un cash inconditionnel d’un montant global de 129. 000. 000F ont été distribué à 1200 ménages vulnérables du Tchad et 251 680 000F à 1936 ménages vulnérables du Niger pour contribuer à satisfaire certains besoins de base (alimentation, santé, éducation) mais aussi d’investir dans des activités de diversification ou de renforcement de leurs moyens de subsistance. Ensuite, le maraichage étant l’activité la plus pratiquée par ces populations, un soutien d’urgence en matériels/intrants pour le développement de leurs sites de maraichage a été une des grandes actions du RECOSOC. Cela a permis d’avoir des récoltes de meilleures qualité et quantité. Aussi, ayant pris en compte les doléances des populations quant à l’ensablement de leurs cultures maraichères et de leurs habitations a été fait à travers des travaux d’intérêt général tel que la clôture du village, le renforcement des digues et la mise en place des demi-lune pour la récupération des sols.

Les personnes vulnérables du Lac et du Kanem ont un accès très limité aux services sociaux de base. Pour y pallier, des sensibilisations sur les pratiques familiales essentielles, l’équité de genre, les violences basées sur le genre et le changement climatique, la mise en place des Foyers d’Apprentissage et de Réhabilitation Nutritionnelle (FARN), les dépistages et prises en charge des cas de malnutrition aigüe modérée MAM au niveau des FARN et de malnutrition aigüe sévère MAS au niveau des districts, la mise en place de centres d’alphabétisation CFL (du côté Tchad) et la constitution des Associations Villageoises d’épargne (AVEC) permettent de redynamiser ces communautés.

Sans la paix, difficile pour une action ou activité quelconque d’avoir un impact. C’est ainsi que le projet a fait de la gestion de conflits et de la cohabitation pacifique l’un de ses chevaux de bataille. Ainsi des comités de gestion de conflits et de gestion de plaintes sont mis en place et constitués majoritairement des femmes et des jeunes.

RECOSOC Activités Niger et Tchad
OXFAM

Informacje szczegółowe

Data publikacji
13 maja 2022

Programmes in the region